Voici le dernier livre lu dans le  cadre du club des bloggueuses. Il s'agissait pour nous de lire un ouvrage en rapport avec l'hiver et ce titre a été choisi.

L'auteur: Jorn Riel est né au Danemark en 1931, il est bercé durant toute son enfance par les récits de voyage de Knud Rasmussen et de Peter Freuchen. Il va s'engager dans les expéditions  pour le Nord Est du Groënland d'où il va rapporter ses "racontars arctiques", fictions brèves ayant pour héros des trappeurs groënlandais.

La couverture : "Cap sur le Groënland avec Jorn Riel, écrivain baroudeur et conteur malicieux. De son séjour en Arctique, il a rapporté des anecdotes, des récits, des racontars"

Ce que j'en pense : Comme j'ai déjà pu le noter dans le commentaire précedent j'adore la littérature du froid, les récits qui se passent dans des paysages montagneux, blancs et neigeux me plaisent beaucoup (peut être parce que je baigne dans cet environnement).
C'est donc avec grand plaisir que j'ai ouvert le livre de Jorn Riel.
Néanmoins l'ouvrage lu et refermé me laisse un sentiment mitigé. Certes j'en ai apprécié la lecture qui reste plaisante (l'ouvrage se lit très vite), je pense toutefois que le souvenir qu'il m'en restera s'effacera bien vite. Car j'ai eu l'impression de lire une succession de faits divers (ou d'hiver?) dans un journal. J'ai trouvé les histoires trop anecdotiques, sans réelle profondeur ce qui me laisse quelque peu sur ma faim.